Entrepreneur à l'honneur

Share
L'histoire de Karel Van den Eynde

Miss Miyagi : une autre vue sur le marché de l'immobilier

Le bon homme au bon moment. C'est comme ça que Karel, après avoir fait des rencontres lors d'une fête de mariage quand il avait une vingtaine d'années, est entré dans le monde de l'immobilier. Pendant dix ans, il a dirigé une agence immobilière à Maastricht, puis il a senti qu'il était temps de se lancer dans un nouveau projet. Mais quoi exactement, il ne le savait pas encore. Karel a donc vendu ses actions et a pris un an pour réfléchir. Quand il a été mis en contact avec ses partenaires actuels, Toon et Michiel, il a su que c'était juste. Trois heures passées à boire du café ensemble et un nouveau projet était né.

Team Miss Miyagi
Team Miss Miyagi

 

Miss Miyagi existait à peine quand Karel est arrivé à bord. Toon et Michiel, tous deux ingénieurs-architectes, ont voulu aborder le marché de l'immobilier d'une manière différente, alternative. Ceci en réponse aux promoteurs de projets classiques, qui ont une influence majeure sur le paysage immobilier avec une position relativement conservatrice. Leur vision du marché immobilier, issue de leur expérience d'ingénieurs-architectes, et celle de Karel, issue de son expérience d'agent immobilier, se sont révélées être un match parfait.

 

Pourquoi Miss Miyagi ?

Forts de dix ans d'expérience dans leur propre secteur, une envie commune est née de changer la façon de voir le marché de l'immobilier. "L'idée qui sous-tend le personnage de Mister Miyagi dans le film Karate Kid est qu'en abordant les choses d'une autre manière, on peut obtenir de meilleurs résultats", raconte Karel. "C'est ce que nous voulions faire avec le marché immobilier, offrir une perspective différente. En rendant l'alter ego féminin, l'approche alternative dans un monde dominé par des hommes, est encore plus mise en valeur", dit Karel.

"Penser "out of the box" est la seule solution quand il s'agit de biens immobiliers spéciaux et difficiles".

Le secteur de l'immobilier est relativement conservateur. Partiellement en raison de l'importance des capitaux qui y transitent, c'est une attitude logique pour de nombreux joueurs. "L'approche de Miss Miyagi offre une solution que les autres acteurs ne (veulent) pas apporter, surtout avec des propriétés spéciales et difficiles. Penser "out of the box" est alors la seule solution", poursuit Karel. Miss Miyagi est parfois décrite comme le Robin des Bois de l'immobilier.

 

L'évolution à ce jour

Avant le début officiel de Miss Miyagi, son associé Michiel van Balen avait déjà une expérience particulière en tant que chef de projet du réaménagement de la brasserie De Hoorn sur le Vaartkom à Louvain. L'ancienne brasserie a été transformée en espace de coworking pour l'économie créative, complété par des services de restauration et des événements. Peu après le démarrage de Miss Miyagi, ils se sont attelés au réaménagement d'une halle ferroviaire à Kessel-Lo, qui deviendra plus tard un lieu unique sous le nom de HAL5. 

"Ces projets nous ont fait un nom assez rapidement. Ensuite, nous nous sommes rapidement développés sous la rubrique "réaffectation de biens immobiliers dans un rôle de conseil", explique Karel. "Nous n'étions donc pas un développeur de projet mais avions un service au propriétaire qui lui-même a investi dans le bâtiment. Peu de temps après, nous avons également commencé à vendre des biens qui devaient être réaffectés. De cette manière, nous avons déjà vendu plusieurs bâtiments spéciaux et historiques, dont le Porterie de l'ancien hôpital militaire d'Anvers."

 

Poortgebouw
Porterie ancien hôpital militaire Anvers

 

Graduellement, Miss Miyagi est passée de trois à quatorze employés. "Nous avons une équipe très engagée, chacun d'entre eux prenant ses responsabilités". Les projets se sont également développés à un rythme rapide, c'est pourquoi il y a deux ans, ils ont examiné de près la stratégie de Miss Miyagi. "Cela nous a amené à diviser Miss Miyagi en trois sociétés. Miss Miyagi, en tant que marque principale, initie, conseille et coordonne les bâtiments à réutiliser. Cela signifie qu'il faut concevoir et coordonner les concepts jusqu'à la livraison clé en main. Il s'agit de projets ambitieux tels que des églises, des monastères, de vieux immeubles industriels, ...", dit Karel.

"Nous avons une équipe très engagée, chacun d'entre eux prend ses responsabilités".

De plus, il existe le Miss Miyagi Stadsmakersfonds, un fonds immobilier coopératif qui finance des projets immobiliers à forte valeur ajoutée sociale avec l'argent collecté auprès de l'homme de la rue. "C'est un fonds très accessible ; vous pouvez y entrer pour seulement cinq mille euros. Cela nous permet de toucher un grand nombre de personnes. Des projets qui sont normalement difficiles à financer sont rendus possibles par plusieurs investisseurs."

 

Une troisième activité de Miss Miyagi est devenue la société Teherbestemmen.be : une agence immobilière pour les biens à réaffecter. "Avec Teherbestemmen.be, nous sommes attirés par des bâtiments complexes qui doivent être vendus. Nous examinons ensuite les possibilités, élaborons un plan concret et mettons le bâtiment sur le marché avec toutes ses possibilités."

 

Tramstelplaats Merelbeke
Dépôt du tramway Merelbeke 

 

Le rôle de Fidiaz

Karel a trouvé son chemin vers Fidiaz avec Miss Miyagi à un moment crucial. "À un moment donné, nous avons eu besoin d'un conseiller en matière de droit fiscal dans un délai très court. Nous nous sommes retrouvés avec Nicolas Destryker et nous avons rapidement été convaincus qu'il était l'homme qu'il fallait au bon endroit", poursuit Karel.

"Il n'est pas facile de trouver des partenaires dans le monde de la fiscalité qui pensent de la même manière, mais Nicolas Destryker comprend Miss Miyagi."

Miss Miyagi a une façon bien à elle de penser, l'économique est très important mais ce n'est pas toujours le but principal. "De ce fait, il n'est pas facile de trouver des partenaires dans le monde de la fiscalité qui pensent de la même manière, mais Nicolas comprend Miss Miyagi."

Klooster Montfortanen
Monastère Montfortanen - Eline Willaert

 

Sur une base hebdomadaire, c'est principalement Kevin qui assure le suivi de Miss Miyagi. " La collaboration a toujours été très agréable, avec Kevin, avec Jens et avec Nicolas. Le transfert vers Fidiaz s'est fait sans problèmes. Tout était toujours bien et clairement préparé."

 

Un regard sur l'avenir

Miss Miyagi a construit une base très solide en tant que développeur alternatif ces dernières années et a beaucoup de potentiel pour continuer à grandir. "Le fonds Miss Miyagi Stadsmakersfonds, par contre, n'en est qu'à ses débuts. À court terme, nous allons commencer à acquérir des investisseurs. Cela était impossible jusqu'à récemment en raison de la législation.

"Il y a tellement de parties qui ont des biens immobiliers à réaffecter dans leur patrimoine, mais pas la bonne méthode pour s'en occuper"

Pourtant, il se murmure dans le monde que cela pourrait avoir un impact majeur sur le marché immobilier flamand. Parce que le fonds considère le secteur immobilier d'une manière différente, Karel voit un avenir prometteur pour le Miss Miyagi Stadsmakersfonds. En ce qui concerne Teherbestemmen.be, Miss Miyagi se concentre sur le bon créneau. "Il y a tellement de parties qui ont des biens à réaffecter dans leur patrimoine, mais pas la bonne méthode pour s'en occuper. C'est là que Teherbestemmen.be peut toucher la bonne corde sensible."

 

Un message pour les jeunes entrepreneurs

Selon Karel, il n'y a pas assez d'esprit d'entreprise chez les jeunes en Flandre. "Je me suis dit un jour : quand je serai grand, j'inciterai les jeunes à devenir entrepreneurs." Le meilleur conseil qu'il puisse donner aux jeunes entrepreneurs est de ne pas trop réfléchir. "Il faut juste sauter de temps en temps. Tu dois être capable d'écrire sur ton dessous de verre ce que tu as à gagner et ce que tu as à perdre. S'il y a un équilibre dans tout cela, alors il faut le faire. Entourez-vous des bonnes personnes, ainsi le saut sera moins difficile. Le lendemain matin, tu te lèves à six heures et tu te lances."

Faites grandir votre entreprise.

Fidiaz guide et conseille depuis plus de 48 ans déjà des entreprises et des entrepreneurs sur le plan de la comptabilité et de la fiscalité. Découvrez notre valeur ajoutée pour votre entreprise.

Planifiez un rendez-vous